DEVIS EN LIGNE

appel gratuit au

0805 210 210

APPELEZ-NOUS AU

0805 210 210

Impossible n’est pas français

Monsieur S nous appelle pour nous demander de remplacer par un espace douche adapté, la baignoire que sa maman très affaiblie, ne peut plus enjamber. Lors de la visite technique préalable qui s’ensuit, nous constatons que la baignoire, très petite, est encastrée dans le mur de la minuscule salle de bain attenante à la chambre de sa maman et que les robinets d’arrêt d’eau sont défectueux. Pour ce qui est de l’espace réduit, cela arrive fréquemment et nous sommes habitués, par contre il est impératif de faire remplacer les robinets d’arrêt, ce que Monsieur S s’engage à faire. En effet, compte-tenu du fait que FRANCE BAIN, étanchéité garantie à vie oblige, refait entièrement les alimentations eau chaude et eau froide en cuivre, il est indispensable de pouvoir couper l’eau une première fois pendant environ 2 heures afin de démonter la robinetterie existante et pratiquer les soudures, puis quelques minutes en fin d’installation pour raccorder la nouvelle robinetterie.

Arrive le jour de notre intervention, qui débute invariablement par la fermeture desdits robinets d’arrêt. Force est de constater qu’ils n’ont pas été remplacés. Nous appelons immédiatement Monsieur SIMON qui, totalement surpris, nous confirme l’intervention la veille d’une entreprise de dépannage et reconnaît qu’un emploi du temps très chargé ne lui a pas permis de vérifier leur travail.

L’installation devant être effectuée dans la journée, la solution la plus simple est de couper l’eau de l’immeuble de façon à procéder au remplacement des robinets de l’appartement. Mais le gardien est catégorique : « C’est hors de question ! » et nous comprenons vite pourquoi. En effet, bien qu’il s’agisse d’un ensemble de bâtiments plutôt cossus du 16ème arrondissement de PARIS, son dispositif général d’alimentation en eau est couplé à celui des commerçants de la rue, ce qui est extrêmement rare de nos jours. Or, à 9h30, il est impensable de couper l’eau sans provoquer immédiatement une insurrection de la part des salons de coiffure, bars et restaurants, très nombreux dans le quartier. Nous comprenons désormais également la défaillance de l’entreprise appelée par Monsieur SIMON la veille.

« Aux grands maux, les grands remèdes » et « Impossible n’est pas français », la solution existe toujours. Dans ce cas, elle a consisté, au moyen d’un gèle-tube électrique, à congeler les tuyauteries d’alimentation en amont des robinets d’arrêts. Opération qui, de fait, a coupé l’arrivée d’eau, nous permettant enfin de remplacer les robinets d’arrêt et de procéder normalement à l’installation de ce petit espace douche, qui par ailleurs s’est révélé très technique. Mais cela, c’est une autre histoire …

Une question, un conseil, un renseignement ?